OBJECTIFS

Objectifs généraux

Ce certificat a pour objectif de former à la compréhension des pratiques d’exhumations et de réinhumations de restes humains en contexte post conflits armés récents.

Il s’agira d’une part de comprendre les différents enjeux (judiciaires, socio-culturels, politiques ou patrimoniaux) des pratiques d’exhumations et d’identifications de victimes de conflits armés récents.

Il s’agira d’autre part d’apprendre comment s’effectuent les relevés et les analyses des restes humains dans des contextes humanitaires ou judiciaires.

Le travail personnel demandé en fin de diplôme permet de synthétiser et de mettre en lumière les connaissances obtenues pendant les semaines d’enseignement.

Connaissances académiques à acquérir

  • Connaitre le volet historique des violences de masse du 20ème siècle,
  • Comprendre les enjeux socio-culturels et religieux (prescriptions et interdits) des pratiques d’exhumations et d’identifications,
  • Comprendre les enjeux patrimoniaux (inhumations en nécropole nationale ou en inhumation privée) entourant la restitution des restes humains,
  • Connaitre et comprendre les enjeux judiciaires de l’expertise (tribunaux locaux, TPI, CPI).

Compétences à acquérir

  • Initiation aux méthodes d’identification en anthropologie médico-légale,
  • Distinguer les différents traumatismes,
  • Maitriser les notions élémentaires de balistique.

Débouchés professionnels et/ou poursuites d'études

Ce certificat complète une formation en histoire contemporaine ou en archéologie funéraire.

Il peut être un complément dans le cadre de formation pour des historiens, des archéologues ou encore des conservateurs ou attachés de conservation de musée ou de nécropoles nationales (N.B : il y a 263 nécropoles nationales où reposent 729.000 corps dont 244.000 en ossuaires (88 % de ces corps sont ceux de victimes de la première guerre mondiale)).

 

CONTEXTE

Positionnement dans l'offre régionale / nationale

Unique CESU à notre connaissance proposant une expertise des enjeux judiciaires, socio-culturels, patrimoniaux et historiques des exhumations entreprises à l’issue des conflits armés récents.

Il existe un DIU à l’université d’Angers « Identification et anthropologie médico-légale » et un DU à l’université Paris Descartes « DU Criminalistique ou Criminalistique, option Technique d'identification en odontologie médico-légale » qui s’orientent sur l’identification lors d’expertise judiciaire individuelle et non sur une approche et une connaissance des contextes de mortalité de crises.

Adossement à la recherche 

L’UMR 7268 ADES (Anthropologie bioculturelle, Droit, Ethique et Santé (Aix-Marseille Université, CNRS, EFS)) accueille les participants au DESU dans ses locaux et leur offre l’accès aux collections ostéologiques.

Conditions d'admission

Cette formation est ouverte :

  • Aux archéologues, techniciens de fouilles, historiens,
  • Aux conservateurs ou attachés de conservation de musée ou de nécropole,
  • Aux internes en DES médecine et odontologie, médecins et odontologistes diplômés,
  • Ou tout autre personne sur autorisation préalable des responsables d’enseignement.

 Pré-requis conseillés

Bases de connaissance de l’ostéologie humaine et de l’histoire du 20ème siècle

 

 

ORGANISATION ET INFORMATIONS PEDAGOGIQUES

 Contenus et types d'enseignement

  Cours Magistraux Travaux Dirigés
Archéologie et anthropologie des conflits récents 54 6
Initiation à l’anthropologie médico-légale 24 6
Projet tutoré / Travail personnel   30
Total 78 42

 

Contrôle des connaissances

Période déroulement des examens : Janvier et Septembre – session unique

   Note éliminatoire  Oral Ecrit Rédaction (mémoire) Examen terminal Contrôle Continu + Examen terminal
Ostéologie humaine et anatomie générale 7 /20    
Méthodologie d'étude du squelette 7 /20
 
Travail personnel 7 /20      

 

 

Responsables de Formation

  •    Emeline Verna
  •    Elisabeth Anstett

Renseignements administratifs

  •    Mélanie Di Paola
    UMR 7268 ADES
    Faculté de Médecine de la Timone
    Rez-de-Chaussée Aile Rouge
    27 Boulevard Jean Moulin
    13385 Marseille Cedex 5, FRANCE
      melanie.di-paola[at]univ-amu.fr
      +33 (0)4 91 32 45 16

Organisation pratique

  •    Durée de l'Enseignement : 4 semaines
  •    Date indicative de début : Octobre de l'année N
  •    Date indivative de fin : septembre année N+1
  •    Langue d'enseignement : Français

Droits d'inscription

  •    Demande de tarification auprès de l'Unité Mixte de Formation Continue : https://umfcs.univ-amu.fr/
    04 91 32 45 80 - 04 91 32 43 25
    04 91 32 45 91 - 04 91 32 46 48