OBJECTIFS

Conditions d'admission

Cette formation est ouverte aux internes en DES médecine et odontologie, médecins et odontologistes diplômés, étudiants en archéologie et anthropologie biologique ayant validé une licence, archéologues, techniciens de fouilles, policiers et gendarmes, ou tout autre personne sur autorisation préalable des responsables d’enseignement.

Les titulaires du CESU « Ostéologie humaine : du contexte archéologique au médico-légal » s’inscrivent directement à la seconde année du DESU.

Objectifs généraux

Cet enseignement , organisé sur deux années, propose en premier lieu une formation en ostéologie humaine qui permette à différents spécialistes de disciplines scientifiques et/ou appliquées (archéologues, médecins, officiers de police judiciaire, techniciens d’identification criminelle, etc… ) qui sont amenés à exploiter scientifiquement des squelettes humains, de connaitre les principes de bases de la méthodologie appliquée et en comprendre les conséquences pratiques en termes d’interprétations possibles selon les contextes d’expertises.
Une fois ces bases acquises, la seconde année est consacrée à la pratique de l’expertise en anthropologie médico-légale, et a pour but de donner aux étudiants une solide connaissance du contexte judiciaire et de la procédure à suivre en cas de réquisition. Les différents protocoles pouvant conduire à l’identification individuelle des corps seront exposés et une réflexion personnelle (travail à rendre en fin de second semestre de la deuxième année) permettra d’évaluer le degré d’appropriation des concepts majeurs et d’autonomie de l’étudiant.

Connaissances académiques à acquérir

Connaissance de l’ostéologie humaine des adultes et des immatures, des variations anatomiques non pathologiques, et connaissance des avantages et des limites des méthodes d’estimation du profil biologique des individus (âge, sexe, stature). Dans un second temps, la connaissance du système judiciaire, de l’ensemble des protocoles de recherche et des protocoles appliqués d’identification des corps seront à connaitre, qu’il s’agisse d’une identification individuelle ou de l’identification de victimes d’une catastrophe de masse.

Compétences à acquérir

Faire la distinction entre os humains et animaux, savoir comment prélever les ossements sur leur lieu de découverte et les conditionner pour les préserver, déterminer quels sites osseux privilégier selon les méthodes à appliquer, connaitre les avantages et les limites des méthodes afin de comprendre leurs limites interprétatives. Connaitre les différents niveaux d’identification d’un corps (estimative, comparative et identificatoire), savoir rédiger un rapport d’expertise judiciaire.

Débouchés professionnels et/ou poursuites d'études

Accès à la pratique d’expertises judiciaires en « Anthropologie d’identification » (rubrique G.01.02 de la nomenclature des experts), accès à diverses formations de troisième cycle dans le domaine de l’anthropologie biologique et de l’archéologie. Second niveau de qualification à la pratique d’expertises judiciaires.

CONTEXTE

Positionnement dans l'offre régionale / nationale

Cette formation n’a à notre connaissance aucun équivalent dans l’offre de formation régionale. Il existe un DU de « Criminalistique option Technique d'identification en odontologie médico-légale » dispensé à Paris Descartes, qui est beaucoup moins spécialisé que le DESU que nous proposons et consacre bien moins de temps à l’étude du squelette humain.

Adossement à la recherche 

L’UMR 7268 ADES – Anthropologie bioculturelle, Droit, Ethique et Santé (Aix-Marseille Université, CNRS, EFS) accueille les participants au DESU dans ses locaux et leur offre accès aux collections ostéologiques dont elle dispose pour la mise en pratique des enseignements dispensés (TP).

ORGANISATION ET INFORMATIONS PEDAGOGIQUES

Condition d'admission

Cette formation est ouverte aux internes en DES médecine et odontologie, médecins et odontologistes diplômés, étudiants en archéologie et anthropologie biologique ayant validé une licence, archéologues, techniciens de fouilles, policiers et gendarmes, ou tout autre personne sur autorisation préalable des responsables d’enseignement

Contenus et types d'enseignement

  Cours Magistraux Travaux Dirigés Travaux Pratiques
Ostéologie humaine et anatomie générale 40   20
Méthodologie d'étude du squelette 40   20
Anthropologie Médico-Légale 50 10  
Travail personnel   60  
Total 130 70 40

 

Contrôle des connaissances

Période déroulement des examens : Janvier et Juin – session unique
Présence obligatoire aux enseignements théoriques et pratiques

   Note éliminatoire  Oral Ecrit Rédaction (mémoire) Examen terminal Contrôle Continu + Examen terminal
Ostéologie humaine et anatomie générale 10   X X      X
Méthodologie d'étude du squelette 10   X      X
Anthropologie Médico-Légale 10   X      X
Travail personnel 10      X  

 

Programme prévisionnel des enseignements

Les enseignements se composent de trois Unités d’Enseignement, composées de cours magistraux et de travaux pratiques ou Enseignements dirigés. En fin de seconde année, un travail personnel fait l’objet d’un mémoire qui sera soutenu à l’oral.

Les enseignements sont groupés sur des périodes de 2 semaines, la première UE « Ostéologie humaine et anatomie générale » se déroule au premier semestre, la seconde UE « Méthodologie d’étude du squelette » se déroule au second semestre, l’UE « Anthropologie médico-légale » se déroule au troisième semestre, et un mémoire correspondant à un travail personnel est à remettre en fin de quatrième semestre. Un examen théorique final écrit est organisé pour chaque UE, ainsi qu’un examen de TP pour lequel l’étudiant est mis en situation pratique (à l’oral ou en ayant à rédiger un rapport d’expertise).

UE "Ostéologie humaine et anatomie générale" (voir le planning)

Intitulé du Cours Type Nb H
Anatomie générale : plans, appareils et systèmes CM 4
Les articulations et les ligaments CM 2
Os humain ou os animal CM 2
Le crâne CM 4
Le squelette axial CM 4
Le membre supérieur CM 4
Le membre inférieur CM 4
Le squelette immature CM 6
Caractères discrets CM 3
Enthésopathies et marqueurs d’activité CM 3
Anatomie dentaire CM 4
TP de reconnaissance et latéralisation des os TP 20

 

 

UE "Méthodologie d'étude du squelette" (voir le planning)

Intitulé du Cours Type Nb H
Enjeux et contraintes de l’anthropologie de terrain CM 2
Relevés de terrain et prélèvements CM 4
Le conditionnement et la gestion des collections CM 2
La détermination du nombre minimum d’individus CM 2
Estimation de l’âge des immatures CM 4
Estimation de l’âge des adultes CM 4
Estimation du sexe chez l’adulte CM 4
Estimation de la stature CM 2
Construction d’un profil biologique CM 4
Démographie et paléodémographie CM 4
Réflexion sur les méthodes : fiabilité / précision CM 2
Réflexion sur les méthodes : applicabilité populationnelle / individuelle CM 2
Contraintes et enjeux de la construction de méthodes en anthropologie médico-légale CM 4
TP de détermination du profil biologique d’un individu TP 20

 

UE "Anthropologie Médico-Légale" deuxième année (voir le planning)

Intitulé du Cours Type Nb H
Organisation de la justice en France CM 4
Contexte juridique de l’expertise CM 2
La rédaction du rapport d’expertise CM 2
Du corps au cadavre, du cadavre au squelette CM 2
La levée de corps CM 4
L’autopsie CM 4
L’expertise de restes osseux CM 4
L’estimation de l’âge chez le vivant CM 4
Les différents niveaux d’identification des corps CM 4
Les traces de violences laissées sur le squelette CM 4
Identification des victimes de catastrophes de masse CM 4
Balistique et balistique lésionnelle CM 4
Toxicologie médico-légale CM 2
Mise en place du suivi qualitatif des expertises CM 4
Les protocoles de certification des experts CM 4
ED de rédaction de rapport d’expertise judiciaire ED 10

 

Travail personnel

Chaque étudiant se verra attribué un tuteur, et aura à rédiger un mémoire qui fera suite à une réflexion personnelle sur l’un ou l’autre des aspects de l’identification anthropo-médico-légale évoqués dans la cadre du DESU. Il pourra par exemple s’agir d’un mémoire bibliographique, d’une réflexion sur la proposition d’un nouveau protocole ou l’amélioration d’un protocole d’identification existant

Responsables de Formation

  •    Professeur Georges Leonetti
  •    Professeur Pascal Adalian

Renseignements administratifs

  •    Mélanie Di Paola
    UMR 7268 ADES
    Faculté de Médecine de la Timone
    Rez-de-Chaussée Aile Rouge
    27 Boulevard Jean Moulin
    13385 Marseille Cedex 5, FRANCE
      melanie.di-paola[at]univ-amu.fr
      +33 (0)4 91 32 45 16

Organisation pratique

  •    Durée de l'Enseignement : 6 semaines
  •    Date indicative de début : Octobre de l'année N
  •    Date indivative de fin : Juin année N+2
  •    Langue d'enseignement : Français

Droits d'inscription

  •    Demande de tarification auprès de l'Unité Mixte de Formation Continue : https://umfcs.univ-amu.fr/
    04 91 32 45 80 - 04 91 32 43 25
    04 91 32 45 91 - 04 91 32 46 48